Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Life Is Strange

Publié le par Stetko

Life Is Strange

Bonjour à tous!

En ouverture de ce blog dont la création me trotte déjà depuis un long moment dans la tête j'ai choisis de vous parler de ce jeu vidéo qui m'a vraiment décidé à faire ce premier pas car je voulais vraiment en parler.

Life Is Strange, du studio français Dontnod (cocorico) et édité par Square Enix. Ce jeu est un "point n click" dans la plus pur tradition des titres contemplatifs se basant sur un système d'éffet papillion où vos choix auront des conséquences sur la suite de l'aventure, dans la lignée direct des jeux "The Walking Dead" dont il est grandement inspiré et des excellents "Heavy Rain" et "Beyond: Two Souls" des studios Quantic Dream (cocorico again!!).

Les gars de chez Dontnod on déjà fait un peu parler d'eux il y a quelques années avec leur "Remember Me" qui avait fait coulé pas mal d'encres, principalement pour le bien. En 2015 rebelote donc avec la sortie de la première partie de "Life Is Strange", un jeu épisodique qui tiendra en haleine les joueurs du monde entier pendant neuf mois. A l'occasion de la sortie de l'édition physique complète à la fin du mois de janvier, je me suis laissé tenter ... OMG comme je ne regrette pas ce choix!!!!

Les haters de ce genre videoludique sortirons les traditionnelles " Encore un jeux où il n'y a pas d'action!", "autant regarder un bon film au cinéma, c'est pareil pour moins cher" ... Soit, ce à quoi je leur répond: chacun ses préférences, vous avez tout à fait le droit de ne pas aimer ce genre, mais est-ce une raison pour le dénigrer ainsi alors qu'il y a un réelle publique pour ces jeux... Passons.

Life Is Strange

"Life Is Strange" raconte l'histoire d'une jeune femme de 18 ans tout juste, Maxine Caulfield, de retour dans sa ville natale, Arcadia Bay, après l'avoir quitté 5 ans plus tôt pour y étudier la photographie à l'académie de Blackwell. Pour faire simple et dans le soucis d'éviter de spoiler d'éventuels futurs joueurs, Max et témoin du meurtre de sa meilleur amie perdue de vue et découvre, elle ne sais comment ni pourquoi, qu'elle a le pouvoir de remonter dans le temps de quelques minutes. Elle se sert donc de cette aptitude pour sauver Chloe Price, son amie et c'est alors que l'aventure commence, avec comme fil rouge de retrouver une autre élève de l'académie qui a disparue, mais pas que.

En effet, ce qui fait la grande force de ce titre est l'histoire, car en marge de ce fil rouge qui cours sur l'ensembles des 5 épisodes, Max et Chloe seront confronté à une multitudes d'autres histoires, parfois banales mais rajoutant une réelle profondeur à ce jeux et nous permet de pouvoir vraiment plonger dans la vie de notre héroïne. Une immersion totale grâce à de nombreux personnages secondaires qui peuvent de prime abord semblé sans relief mais qui, si on creuse bien, qu'on fait les bons choix et qu'on se montre curieux, montrent une épaisseur et un background qui tient souvent la route sans être non plus exagérément développé car là n'est pas le sujet du jeu. cela donne cette consistance qui fait que "Life Is Strange" se montre particulièrement immersif.

Autres points rajoutant grandement à l'immersion sont le journal de Max ainsi que les textos qu'elle reçoit sur son téléphones. Le journal retrace pour ainsi dire l'histoire telle que vous l'avez vécue avec des précisions, des ressentis, et des détails supplémentaires, le tout jouissant d'une très bonne écriture.

Life Is Strange

Coté scénario, ce jeu dispose d'une très bonne histoire qui certe, dans l'absolut, ne révolutionne pas grand chose étant donné que le sujet du voyage dans le temps a été exploré sous toutes les facettes dans différents films, séries, livres et autres supports. Il n'en reste pas moins que l'histoire est très bonne, porté par une relation forte entre Max et Chloe, surtout pour un jeu vidéo où dans la majorité des cas il tient sur un timbre poste. Quand bien mêmes certains passages sont prévisibles, on ne s'en rend compte que trop tard, ou en y repensant à posteriori du fait de cette immersion totale dans le jeu cité plus haut, qui nous fait un effet tunnel permettant au joueur de garder tout au long de l'aventure un effet de surprise.

Le scénario puise principalement sa force dans les thèmes qu'il aborde, et l'angle avec lesquels il les traites: Amitier, Suicide, Drogue, Amour... Tous les sujets forts y passent, s’entremêlant dans une suite narrative parfaitement logique et qui a donc le mérite de ne pas se montrer trop lourd, indigeste et compartimenté, la gestion des thèmes est parfaite au niveau des dosages sur la durée de l'aventure.

Graphiquement "Life Is Strange" nous gratifie d'un concept visuel très simple, comme si le jeu était dessiné, et non des modélisations hyper-réalistes comme il est coutume de voir. Ce choix artistique rajoute à cette atmosphère unique et indé que le jeu nous propose, ce qui porte notre attention sur tout ce qui fait de ce jeu un titre exceptionnel car on est pas en admiration devant les graphismes, mais devant le reste, ce qui est de plus en plus rare de nos jours. Toutefois le visuel n'est pas exempt de tout reproches avec par moment des textures douteuses qui peuvent faire tiquer. A noter également la Lip-Synch qui est juste mauvaise, il faut dire ce qui est, et c'est fort regrettable au vue du jeu d'acteur sans fausse note et impéccable fourni les comédiens, les deux demoiselles incarnant Max et Chloe en tête.

Autre point, et non des moindres, contribuant magistralement à cette atmosphère tellement prenante: la musique!!! Que dire sur la BO de "Life Is Strange" a pars qu'elle est juste magique?! De la musique indé, folk! Ce genre de musique que vous ne trouverez jamais sur mon lecteur MP3, mais qui colle tellement bien avec le visuel, l'univers et l'atmosphère voulu pour ce jeu qu'on est obligé de s'incliner et aimer ce que l'on entend durant toute l'aventure! Assurément l'un des plus gros points fort de titre!!! Juste parfait. Je vous laisse en jugé avec la scène d'intro de l'épisode 1 prenant place après une courte phase de gameplay mettant en place notre héroïne et une partie du milieu dans lequel elle évolue:

Coté gameplay, on pourrait dire ... qu'il n'y en a pas, le jeu n'offrant pas de scènes d'actions au sens ou on l'entend, je ne vois donc pas l’intérêt de débattre sur la qualité des seuls déplacements de Max. A noter que dans certaines très rares situations, la visée avec certains objets offrant une interaction est un tantinet hasardeuse lorsqu'il y en a plusieurs près les uns des autres, mais là on est dans le détail.

Les choix que vous serrez amené à faire dans ce jeu changerons mine de rien pas mal de chose pour la suite des événements, même si (et c'est parfaitement normal) ceux concernant la trame principale retomberons toujours plus ou moins sur la même finalité à peu de choses près. Sacrifice nécessaire pour avoir une histoire cohérente, sinon la trame s'éloignerais trop du scripte si parfait du jeux et ça deviendrais du grand n'importe quoi. Mais ça visiblement peu de gens sont capables de le comprendre... Pauvres esprits étriqués et obtus.

Life Is Strange

Pour terminer je dirais qu'il est aussi assez rare pour être signalé, car unique cas, que "Life Is Strange" a réussi à me faire pleurer devant ma télé... oui, et 3 fois en plus! C'est dire la qualité de ce titre tant au niveau histoire qu'attachement aux protagonistes qui sont pour une fois de simples personnes comme vous et moi, rendant l'identification à soit bien plus facile. C'est très simple, à la fin du jeu j'ai bien dû mettre 5 bonnes minutes avant de ramener mes glandes lacrymales à la raison. Jamais appuyer sur la touche carré de ma manette n'aura été aussi difficile. Tout ça pour dire que "Life Is Strange" est en marge de tout ce à quoi nous sommes habitué, il n'est pas exempt de défauts je vous l'accorde, mais il offre tellement plus qu'une simple expérience vidéoludique. C'est un véritable coup de cœur, un chef d'oeuvre, un concentré d'émotions, jamais un jeu vidéo ne m'avais emmené aussi loin, il m'a profondément touché et marqué. Il s'agit à coup sûr d'un titre dont je me souviendrais toujours, une expérience unique qui a laissé une trace en moi, et je n'ai pas peur de le dire.

Ce jeu vous offre de la magie, des sentiments! Et on se rend compte de ce qu'il represente vraiment qu'en y repenssant après. "Life is Strange" est ma référence du genre, incontestablement.

Commenter cet article