Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Star Wars: Le réveil de la Force

Publié le par Stetko

Star Wars: Le réveil de la Force

En voilà un film qui a fait beaucoup de bruit et coulé beaucoup d'encre et ce avant même sa sortie. Film attendue depuis près de 30 ans mais aussi craint: en effet, qu'allait-il devenir de la saga créé par l'immense Georges Lucas qui passait désormais sous la tutelle du rouleau compresseur Disney? Premier élément de réponse très tôt, bien avant le début du tournage avec l'annonce que le film serait confier à J.J ABRAMS qui est loin d'en être à son premier coup d'essais avec les films de science-fiction puisqu'il est le papa de "Super 8" et "Cloverfield". Pas la première fois non plus qu'il ressort du placard une célèbre franchise spatiale, ayant réalisé les très très bon "Star Trek" de 2009 et "Star Trek Into Darkness" de 2013, voilà un élément qui pouvait déjà mettre en confiance les fans.

Concernant le casting nous avons une flopée de nouveaux acteurs pour la plupart inconnus du grand publique: Daisy Ridley, John Boyega, Adam Driver et Oscar Isaac pour ne citer que les principaux. Ces jeunes recrus sont donc là pour reprendre le flambeau de l'ancienne génération qui n'est pas jeter aux oubliettes puisque cette passation de pouvoir ce fait tout au long du film, nous avons donc l'immense plaisir de retrouver Harisson Ford, Carrie Fisher et Mark Hamill en tête de liste, ravivant les souvenirs des moments magiques passé devant la trilogie originale.

Star Wars: Le réveil de la Force

L'histoire maintenant..... Le plus gros point noir de ce film à mon sens. En effet c'est à croire que les scénaristes on pris les scriptes des épisodes IV et VI, quelques pages du V, qu'ils on tous balancé en vrac par terre, qu'ils ont ramassé les feuilles et PAF!!!! L'épisode VII est écrit!!!!! Non, je regrette mais ça ne se passe pas comme ça pour écrire un film, surtout un Star Wars, franchise comptant le plus de fan à travers le monde, ces derniers n'étant pas idiots et ayant détecter la supercherie très vite. Personnellement j'avais deviné le scénario à partir du moment où la bande-annonce finale a été dévoilé. Vous l'aurez donc compris, mis à part un certain événement marquant à l'approche de la fin du film, vous allez avoir comme une grande (trop grande) impression de déjà vu, et c'est bien dommage.

Je pense malgré tout que c'est une manœuvre volontaire pour tenter d'accrocher un maximum de publique. En effet, ils se sont surement dit que ça fidéliserait le publique original sur la nouvelle mouture de la saga en leur proposant quelque chose qu'ils ont aimé par le passé, et un nouveau publique, néophyte, avec des images magnifique et de l'action juste comme il faut. A mon avis "Le réveil de la Force" n'est plus ni moins qu'un épisode transitoire qui va servir de base à quelque chose de vraiment nouveau qui apparaîtra avec l'épisode VIII à venir fin 2017.

Star Wars: Le réveil de la Force

Visuellement le film est vraiment magnifique!!!! Les images de synthèse sont le must de ce qui peut se faire et la réalisation ne souffre d'aucun défaut, de ce coté là c'est une grande réussite. L’identité des films originaux de G. Lucas est parfaitement respecté, jusque dans les moindres détails comme les transitions, la scène d'ouverture montrant systématiquement une planète et un vaisseau, ect. Il n'y a aucuns doute, au premiers coup d’œil vous savez qu'il s'agit de Star Wars. Scénario oblige nous retrouvons également avec un certain plaisir des designs bien connus habillement remis au goût du jour, je pense notamment aux vaisseaux du Premier Ordre, organisation héritière de l'Empire et ayant par conséquent gardé ses appareils. Ainsi les croiseurs stellaire, chasseur TIE et autre navette de Kylo Ren retrouve une seconde jeunesse de toute beauté.

Kylo Ren, parlons en: il est le Dark Vador de la trilogie à venir et aussi le personnage le plus controversé du film du fait de... son physique... Attendez vous êtes sérieux là? Vous le trouvez nul car il a les oreilles décollés et un nez proéminent? Mais c'est quoi cette mentalité de merde? Faut il donc obligatoirement être un beau gosse pour être crédible à l'écran? Pour ma part je trouve Adam Driver vraiment très bon dans ce rôle, il incarne parfaitement l'âme torturée de Kylo Ren.

Autre reproche des plus idiot fait à ce personnage c'est qu'il n'a pas la carrure du super méchant et qu'il se fait battre par la fille à la fin du film.... OMG mais vous qui pensé ça, vous êtes vraiment si bête? Pour commencer Kylo Ren n'est pas un super méchant, pour simple et bonne raison que son apprentissage n'est pas terminé, il a du talent, beaucoup de talent, et la Force est puissante en lui du fait de son ascendance, c'est bien pour cela que Snoke l'a pris comme apprentie, mais il n'en reste pas moins qu'un "gamin" qui a pour ambition de ressembler à Dark Vador et qui n'a jamais eu l’occasion de bénéficier d'une formation comme ce dernier a eu. Kylo Ren est un super méchant en devenir, en témoigne la symbolique du laser instable de son sabre, et au vu de ses aptitudes, il y a fort a parier qu'il deviendra dans les prochains épisodes un digne représentant du coté obscur à l'instar de son modèle. Quand au combat finalcontre Rey, tout le monde semble oublier qu'il est blessé et pas seulement physiquement mais également psychologiquement puisqu'il a fait ce qu'il a fait (no spoil) quelques minutes auparavant et que comme je l'ai dit, il n'est encore qu'un gamin tiraillé entre la Lumière et le coté Obscur.

Sans compter que si vous avez bien cerné le personnage vous devinez qu'il ne s'est jamais retrouver en position de difficulté. Depuis qu'il a intégré le Premier Odre,et peut être avant, Kylo Ren s'est toujours trouvé en position de force par rapport aux autres, il maîtrisait la situation il pouvait donc faire étale de ses pouvoirs et de sa confiance en soit sans aucune pression. Hors lors de l'affrontement avec Rey, c'est la première fois pour lui qu'il se retrouve en difficulté, une situation nouvelle dont il n'a jamais fait l’expérience et qui le perturbe au plus haut point. On peu le constater dès la scène de l'interrogatoire de Rey. Bref, Kylo Ren est un personnage décrier pour de bien mauvaises raisons, car c'est l'un des protagonistes les plus prometteur.

Star Wars: Le réveil de la Force

A l'inverse, la bonne surprise à l'unanimité du "Réveil de la Force" est le personnage de Rey. Un personnage fort avec un passé des plus mystérieux et une filiation supposé qui soulève interrogation et supposition de tout le monde. Sans nul doute l'une des grande force de ce film, elle est attachante, intelligente, pétillante et forme un duo appréciable avec Finn, notamment humoristiquement parlant, car oui ce film est loin d'être dépourvue d'humour en dehors des répliques d'Han Solo, fort appréciable. Le seul soucis concernant Rey en fait, et un soucis scénaristique (décidément) puisqu'elle fait un apprentissage abusivement rapide de la Force dont elle n'avait aucune connaissance au début du film. Pour preuve la fameuse scène de son évasion de la salle d'interrogatoire, certe elle est extrêmement douée mais là quand même...

Autre point positif que l'on attendait pas forcément: BB8, le petit droïde sphérique pouvait de prime abord paraître uniquement "marketing" mais au final, même si c'est le cas, il s'avère le digne héritier de R2D2 avec un sens de l'humour encore plus développé et une "personnalité" forte. Mission accomplie pour le petit droïde qui a été au final adopté de tous!

Star Wars: Le réveil de la Force

Autre fait appréciable dans "Le Reveil de la Force", le fait que les vieux de la vielle, et je pense plus particulièrement à Solo/Chewbacca et le Faucon Millénium, sont justement vieux, et donc plus aussi "parfait" qu'il y a 30 ans. J'en ai pour preuve la scène impressionnante et déjà culte du premier vol du Faucon qui certe en a encore pas mal sous le capot mais qui se retrouve aussi en difficulté et même maltraiter, chose que nous n'avions jamais vu jusqu'ici. En effet, entre le décollage difficile où il percute le sol et une construction et le fait que Finn n'ai aucun scrupule a monter sur le siège et le tableau de bord pour mieux voir ce qu'il se passe, l’emblématique vaisseau en prend pour son grade. C'est inattendue et bienvenue, une bonne intégration scénaristique (pour une fois) qui rajoute à la fraîcheur du titre contribue pleinement au processus de passage de flambeau déjà évoqué entre l'ancienne et la nouvelle génération. Un autre fait marquant dans la même idée et bien sûr le fait que Chewie soit blessé par un tir de blaster à l'épaule, blessure sans gravité une fois les soins adéquates prodigués mais c'est tout de même la première dans l'histoire de la franchise que nous voyons le compagnon de Han Solo en difficulté, et que dire de ce dernier. Le temps n'épargne personne, et c'est très bien retranscrit dans ce film.

Star Wars: Le réveil de la Force

Au final, malgré un scénario copier/coller et quelques incohérence historique et logique surtout concernant le Premier Ordre (sérieusement, comment la République n'a-t-elle rien vu venir?) et aussi les Résistants (pourquoi est-ce eux qui se battent et pas la République?) "Star Wars le Réveil de la Force" est un film excellent qui reste parfaitement dans l'esprit originale de la saga et qui sauras malgré tout satisfaire tout le monde. Assurément un très grand film de science-fiction mais pas le meilleur Star Wars, bien qu'il mette en place des éléments extrêmement prometteur quand au contenue des prochains films qui, ils gomment les défauts de cette opus, serons tout simplement des références absolues.

L'épisode VII se regarde donc avec grand plaisir et même si il ne peut satisfaire tout le monde, ce qui entre nous est parfaitement impossible sur une saga telle que celle-ci s'étalant sur plusieurs générations, les plus vieux disant toujours que c'était mieux avant ect, il n'en reste pas moins un film vraiment excellent qui vous feras voyager et rêver comme seul Star Wars peux le faire. Un film a voir absolument, et je rajouterais même à voir en IMAX 3D, pour une immersion totale et une claque visuel à la hauteur de l'épique de cette épisode.

Star Wars: Le réveil de la Force

Commenter cet article